Capturer en Languedoc-Roussillon

 

Une opération de capture s’inscrit dans une démarche scientifique valable et reconnue, selon un protocole bien construit et réfléchi, dans un but de recherche, de protection et/ou de conservation.

Celle-ci consiste à tendre des filets maillants dits « japonais » sur des trajectoires de vol de chiroptères. D’autres dispositifs de capture peuvent également être utilisés, tel que le « Harp trap » , cadre métallique dans lequel sont tendus verticalement des rangées de fils.

Les individus ainsi interceptés sont ensuite démaillés et manipulés pour la collecte de données individuelles dont la prise de mesures biométriques.

Du fait de leur statut en France, la capture des chiroptères ainsi que leur manipulation nécessite une dérogation à l’interdiction de capture d’espèces protégées.

 

Pose d'un filet de capture, Florence MATUTINI

Pose d’un filet de capture, Florence MATUTINI

relâché Oreillard ter

Relâché d’un oreillard après capture, Matthieu VASLIN

Obtenir une dérogation de capture en Languedoc-Roussillon

Pour capturer en Languedoc-Roussillon, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

  • Avoir participé à un stage théorique d’initiation et avoir signé la Charte de déontologie pour la pratique de la capture des chiroptères :

En région ou inter-régions, pendant 2 jours, selon un référentiel national, dont les objectifs sont : présenter le cadre scientifique, la déontologie, la réglementation, les aspects sanitaires et les connaissances théoriques et techniques. Les captureurs expérimentés participent également à ces stages dans un but d’harmonisation des pratiques, une habilitation à la capture leur est fournie à l’issue du stage.

  • Avoir suivi une formation continue sur le terrain :

Celle-ci est réalisée à travers l’utilisation d’un carnet de formation reprenant l’ensemble des objectifs à atteindre, à faire valider par des formateurs désignés, lors des sessions de capture mises en place dans un but scientifique et/ou de conservation.

  • Avoir réalisé un stage de validation des compétences :

Stage de validation des compétences (si carnet validé et stage théorique effectué) : sous forme d’une mise en situation en présence des formateurs et du référent MNHN, selon un référentiel commun par souci d’homogénéité et d’équité.

  • Avoir rempli le CERFA N° 11631*01 « DEMANDE D’AUTORISATION DE CAPTURE OU D’ENLÈVEMENT A DES FINS SCIENTIFIQUES DE SPÉCIMENS D’ESPÈCES ANIMALES PROTÉGÉES » ;

  • Pour toute opération allant au delà de la capture avec relâcher immédiat (biopsie alaire, marquages invasifs, pose d’émetteurs etc.), produire une annexe complémentaire détaillant les protocoles envisagés et les raisons de mise en place ainsi qu’une justification de votre expérience.

Document à télécharger ici : CERFA_demande_Autorisation_capture

Vos documents sont à transmettre à Julien Penvern, à l’adresse gclr@asso-gclr.fr

Nous donnerons suite à votre demande dans les plus brefs délais.

/!\  L’obtention et le renouvellement des dérogations de capture sont soumis à la transmission de vos données à la fin de chaque année. Pour cela, vous pouvez utiliser l’interface de saisie du SINP, disponible à la page Saisir ses données. Référez vous bien aux consignes de saisie des données de capture /!\