Accueillir des chauves-souris chez soi

Vous avez des chauves-souris chez vous ou vous souhaitez augmenter les chances de les voir s’installer ?
Vous pouvez leur installer des nichoirs sur votre maison ou sur un arbre de votre jardin. Pour cela suivez nos conseils !

Installer un nichoir
Petits aménagements pour favoriser les chauves-souris chez moi
Opération « Refuge pour les chauves-souris »

Installer un nichoir à chauves-souris


conseil nichoir

 

 
Vous êtes bricoleur ? Télécharger ici le plan d’un nichoir : fiche-nichoir-chauves-souris_MG_8776-Modifier

Vous n’êtes pas bricoleur ? Vous pouvez acheter des nichoirs déjà montés sur internet ou dans certains magasins de jardinerie.

Une fois votre nichoir installé, soyez patient ! Les chauves-souris peuvent mettre plusieurs années à s’installer.

 

 

Petits aménagements pour favoriser les chauves-souris


Si vous avez une colonie de chauves-souris chez vous, ne changez rien ! Si elles ce sont installées c’est que le lieu leur convient. Bien entendu, ne bouchez ou ne modifiez pas les accès et ne les dérangez pas.
Si leur présence provoque des désagréments, rendez-vous ici.
Si vous souhaitez favoriser leur installation, plusieurs aménagements sont possibles :

  • Si vous avez une cave ou un grenier, vous pouvez créer des accès comme des chiroptières (chiroptères étant le nom scientifique des chauves-souris). Cela consiste à ouvrir un espace d’environ 7 x 25 cm en haut d’une porte ou d’une fenêtre ou sur un toit. Attention ! Ne faites pas une ouverture trop grande. Les pigeons et les chouettes risqueraient de s’installer. Ne faîtes pas plus d’une ouverture pour éviter les courants d’air.
    chiroptière

    Chiroptière sur un toit

  • Si vous souhaitez fermer un accès, choisissez soit un grillage très fin, soit un grillage à maille d’au moins 5cm de large. Attention, le grillage « à poule » à maille hexagonale est un véritable piège pour les chauves-souris qui s’y emmêlent et meurent.

 

  • Vous pouvez créer un point d’eau dans votre jardin. Outre la joie de pouvoir observer libellules et grenouilles dans votre mare (à condition de ne pas y mettre de poisson), les insectes y voletant le soir attireront les chauves-souris.

 

  • Le meilleur moyen de favoriser les chauves-souris reste de leur laisser une place dans votre maison. Si vous souhaitez aménager vos combles, réservez un espace, isolé de la lumière et du bruit, pour les chauves-souris. Vous souhaitez être accompagné dans cette démarche ? Contactez nous !

 

Opération « Refuge pour les chauves-souris »


Vous souhaitez vous engager à la protection de l’habitat des chauves-souris ? L’Opération Refuge pour les Chauves-Souris est faîtes pour vous !

refugep

  • Qu’est ce que c’est ?

L’opération « Refuge pour les chauves-souris », est un programme de conservation des gites de chauves-souris dans les habitations, coordonné à l’échelle nationale par la Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères (SFEPM).

  • Et concrètement, ça consiste en quoi ?

L’obtention du label « refuge pour les chauves-souris » de votre habitation et/ou de votre terrain, gratuit, passe par la signature d’une convention entre vous et le Groupe Chiroptères Languedoc-Roussillon, relais local de la SFEPM. A travers celle-ci, le propriétaire s’engage notamment à limiter le dérangement des chauves-souris, conserver leur gîte et l’accès à celui-ci en l’état, en cas de travaux respecter les périodes favorables indiquées dans le guide technique pour accueillir des chauves-souris dans le bâti et les jardins et exclure l’utilisation de produits toxiques sur ces espaces.

  • Quel en est l’intérêt ?

L’ensemble des espèces de chauves-souris de France sont en déclin du fait de la dégradation de leur habitat. Cette opération vise à limiter cela en encourageant et accompagnant les volontaires souhaitant s’engager à la protection de ces espèces.

  • Comment devenir Refuge pour les chauves-souris ?

Pour adhérer gratuitement à l’opération, il vous suffit de remplir la convention que vous pouvez obtenir en nous contactant (voir bas de page).

photo panneau refuge_nicolas valette